Artsakh

Le Premier Ministre de la République d'Arménie Nikol Pashinyan et le Président de la République d'Artsakh Arayik Harutyunyan se sont rencontrés à Stepanakert

29.08.2020 - 29.08.2020

Plus 4 d'images



Le Premier ministre Nikol Pashinyan est en visite de travail en République d'Artsakh. Le Premier ministre de la République d'Arménie Nikol Pashinyan et le Président de la République d'Artsakh Arayik Harutyunyan ont eu une conversation privée à Stepanakert.

“ Cher Monsieur le Premier Ministre, je tiens tout d’abord à vous remercier de votre visite en Artsakh. Je voudrais partager mes impressions sur l'événement d'hier à Sardarapat. Hier a été une journée symbolique, car nous avons eu de nombreuses occasions de glorifier la République d'Arménie, mais pour obtenir un tel succès, que nous avons enregistré en juillet à Tavush, et me familiariser avec l'héroïsme de nos héros, j'ai involontairement rappelé les années 1990, la période de la guerre. Je noterai que c'est notre prochaine victoire au cours des années d'indépendance. Je suis impressionné et tout au long de la journée d'aujourd'hui, lors de mes contacts, j'ai partagé les expériences que j'ai vécues hier. Je tiens à nous féliciter tous pour hier. Ceci est une autre preuve que le chemin que nous avons choisi est correct.

Je vous souhaite à nouveau la bienvenue en République d'Artsakh. Nous avons prévu non seulement une visite dans les forces armées, en première ligne,, mais aussi certains grands projets économiques d'importance systémique non seulement pour l'économie de l'Artsakh, mais aussi pour notre Arménie commune, l'économie de la République d'Arménie. Bienvenue ’’, a déclaré Arayik Harutyunyan.

“ Honrable Monsieur le Président, je suis heureux de notre prochaine réunion. C'est ma première visite en République d'Artsakh après votre inauguration. Bien sûr, nous aurons un certain nombre de visites, et nous aurons également l'occasion de discuter des processus en cours dans la région. Malheureusement, la situation militaro-politique dans notre région reste tendue, nous observons des actions de provocation, mais, mais d'un autre côté, nos tactiques et stratégie et notre coopération et notre stratégie de développement ne change pas, car les provocations qui qui ont eu lieu et se produisent sont prévisible pour nous. Nous avons discuté des paramètres possibles à plusieurs reprises. Bien sûr, nous avons un très grand agenda commun, à commencer par le développement ordinaire des Forces armées d'Arménie et l'Armée de la Défense d'Artsakh. Bien sûr, nous avons également pris certaines obligations en Artsakh, nous avons un agenda assez large dans les secteurs économique et énergétique. Malheureusement, l'épidémie du nouveau type de coronavirus a modifié dans une certaine mesure le sentiment économique et nous devons redoubler d'efforts non seulement pour ramener le climat économique à la période pré-épidémique, mais aussi pour atteindre des taux de développement beaucoup plus élevés.

Je suis d'accord, l'événement d'hier était très important, je suis heureux que nous aurons une cérémonie similaire à Stepanakert, ce qui est très important. Je pense que de tels événements, de telles décisions élèvent le niveau de notre unité nationale, nous donnent une force et une énergie nouvelles, car, bien sûr, nos héros vivants, nos martyrs, sont un point de référence dont les rêves et les objectifs doivent devenir une tâche quotidienne pour nous. Bien sûr, nous devons comprendre que cela ne se produira pas immédiatement, en une seule action, nous devons juste être cohérents ’’,
a noté Nikol Pashinyan.

“ Je voudrais présenter la situation économique en quelques phrases. L'opportunité créée par le Gouvernement de la République d'Arménie sous votre direction permettra d'essayer de résumer l'année sans tomber. Ce sera un grand succès pour nous, et l'année prochaine nous prévoyons un taux de croissance à deux chiffres, sur la base des programmes lancés aujourd'hui. Ils visent le développement des infrastructures, la construction de routes à grande échelle et la construction de systèmes d'irrigation. Notre plus grand programme de modernisation et de développement des systèmes d'irrigation a déjà commencé, que nous prévoyons de le terminer dans un an et demi. À ce stade, nous envisageons la possibilité d'irriguer 35 000 hectares, ce qui permettra non seulement de réguler les indicateurs économiques, mais aussi, comme nous en avons discuté lors de la session conjointe des Conseils de sécurité, résoudra les problèmes de sécurité alimentaire de notre patrie commune.

Bien sûr, nous ne nous limiterons pas à cela, nous avons des projets dans le secteur de la transformation, notamment dans l'industrie alimentaire. En général, l'industrie alimentaire sera l'une de nos principales directions et nous recherchons aujourd'hui de nouvelles opportunités pour pénétrer de nouveaux marchés.

Une fois encore, je tiens à vous remercier pour notre coopération opérationnelle quotidienne, la réponse rapide des structures gouvernementales, ainsi que pour votre soutien dans la résolution des problèmes que nous avons soulevés, si possible. C'est la chose la plus importante pour nous’’, a déclaré le président de la République d'Artsakh.


 

← Retour à la liste d'actualité