Communiqués de presse

«Nous sommes intéressés par la participation la plus efficace de l'Arménie à l'Union Économique Eurasiatique»; Nikol Pashinyan a participé à la séance du Conseil économique eurasiatique suprême à Noursoultan

29.05.2019

Plus 13 d'images

Dans le cadre de sa visite de travail au Kazakhstan, le Premier ministre Nikol Pashinyan a assisté aujourd'hui à la séance-anniversaire du Conseil économique eurasiatique suprême à Noursoultan. La séance est consacrée au 5e anniversaire de la signature de l’Accord sur l’Union Économique Eurasiatique.

Le Président de la République du Kazakhstan Kassym-Jomart Tokaïev Tokayev a accueilli le Premier ministre arménien et les dirigeants des États membres de l'Union Économique Eurasiatique au Palais de l'Indépendance.

Ensuite, la séance du Conseil économique eurasiatique suprême a eu lieu.

Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan a prononcé un discours dans lequel il a notamment dit:

«Chers membres de la séance du Conseil économique eurasiatique suprême,

Cher Noursoultan Nazarbaïev,
Chers participants à la séance,

Tout d’abord, je voudrais remercier la partie kazakh de son excellent accueil et de son hospitalité traditionnelle, ainsi que de la brillante organisation de notre sommet-anniversaire.

Je voudrais également féliciter le premier Président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, à l’occasion de l’obtention du titre de Président d'honneur du Conseil économique eurasiatique. Cher Noursoultan Nazarbaïev, votre rôle dans la formation de l'Union est vraiment inestimable.

Comme je l’ai dit à maintes reprises, nous nous intéressons à la participation la plus efficace de l’Arménie à l’Union Économique Eurasiatique et nous ferons tout notre possible pour améliorer les mécanismes de coopération et pour acquérir des quatre libertés dans les pratiques.

Chers collègues,
En ce qui concerne l’ordre du jour de notre rencontre d’aujourd’hui, je voudrais dire ceci: En tant que pays président, l'Arménie souligne la nécessité d'élargir les relations économiques extérieures de l'Union Économique Eurasiatique. Nous avons l'intention de mener à bien les négociations avec Singapour, la Serbie, l'Egypte, Israël et l'Inde. L’accord avec l’Iran est déjà ratifié par l’Assemblée nationale arménienne.

Je voudrais vous informer que lors de ma dernière visite à Pékin, lors de mes rencontres avec le Président et le Premier ministre chinois, l'accord de coopération avec l'Union Économique Eurasiatique a été mentionné comme l'un des facteurs décisif de la coopération économique entre nos deux pays.

Je voudrais noter avec satisfaction les progrès réalisés dans les négociations avec Singapour, même si, en fait, ces négociations sont menées dans trois directions distinctes: les marchandises, les services et les investissements.

Tenant compte du fait que les négociations sur l'Accord de libre-échange sont presque terminées et que les négociations sur l'Accord sur le commerce des Services et des investissements en sont au stade final, j'estime qu'il est important de tout mettre en œuvre pour signer le paquet des accords avec Singapour cette année.

Je voudrais vous informer que j'ai l'intention de me rendre à Singapour en juillet de cette année et que je ferai de mon mieux pour progresser dans cette direction.

La République d'Arménie participe et soutient activement le processus de création et de mise en œuvre de l'ordre du jour numérique de l'Union Économique Eurasiatique. Nous soulignons l’importance des activités des groupes chargés de la création de régimes juridiques spéciaux des «bassins réglementaires» , la circulation électronique des documents, les corridors de transport numériques et les centres de développement numérique.

Nous sommes convaincus que le développement dynamique des capacités des États membres dans le cadre de la stratégie numérique de l'Union contribuera à élever le niveau de coopération et à créer des conditions favorables pour le business. Le progrès dans cette direction permettra aux États membres d’accroître leur compétitivité, d’intensifier les échanges de biens et de services, à la fois entre États membres et avec les pays tiers.

La formation du marché commun de l'énergie électrique de l'Union permettra aux États membres de développer leur coopération sur la base des principes d'égalité, d'avantages mutuels et de concurrence loyale fondés sur les intérêts économiques des producteurs et des consommateurs d'électricité.

À cet égard, la République d'Arménie salue la signature des Protocoles portant modification du traité sur l'Union Économique Eurasiatique, prêts à compléter la Méthodologie pour la mise en œuvre du transport d'énergie électrique entre les États membres de l’Union, en tenant compte des particularités de l'adhésion de la République d’Arménie et de la République kirghize à l'Union Économique Eurasiatique.

Des modifications de la méthodologie permettront de définir les principes de planification, de définition et de coordination des volumes d’approvisionnement en électricité entre les États membres. Ils permettront également de définir les principes de coopération entre les États membres et les gestionnaires de système de pays tiers.

Je voudrais noter que nous serons heureux de vous saluer à la séance ordinaire du Conseil économique eurasiatique suprême, qui se tiendra le 1er octobre 2010 à Erevan.

Merci pour votre attention! »

Les questions liées à la mise en œuvre des principales orientations des activités internationales de l'Union en 2018 et des principales orientations de la politique macroéconomique des États membres en 2019-2020 ont été discutées au cours de la séance. Les parties ont abordé la mise en œuvre de la stratégie numérique de l'Union Économique Eurasiatique, les résultats du suivi de la mise en œuvre des dispositions prévues par les règles des États membres relatives à la réglementation du commerce et des services en 2017-2018 et la mise en œuvre des programmes de libéralisation au sein de l'Union. Les protocoles portant modification du traité sur l'Union Économique Eurasiatique du 29 mai 2014 (concernant la formation d'un marché commun de l'électricité de l'Union), les protocoles portant modification du traité sur le Code des douanes de l'Union Économique Eurasiatique du 11 avril 2017 et l’Accord sur le mécanisme de traçabilité des marchandises importées sur le territoire douanier de l'Union Économique Eurasiatique ont été signés.

Le rapport annuel de la Commission eurasiatique sur l'état de la concurrence dans les marchés transfrontaliers et les mesures prises pour lutter contre les violations des règles générales de la concurrence applicables à ces marchés a été présenté.

Il a été décidé de tenir la prochaine séance du Conseil économique eurasiatique suprême le 1er octobre 2019 à Erevan.

← Retour à la liste d'actualité